Arrout

 

 

 

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Saint-Girons, Canton de Castillon en Couserans

 

Altitude : 480 / 959 m

Longitude : 1° 01’ 40’’ E

Latitude : 42° 56’ 41’’ N

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Célébrités

- Pour en savoir plus...

 

Surface : 302 ha

 

Démographie :

1806 : 242

1851 : 296

1856 : 316

1901 : 251

1921 : 166

1946 : 103

1968 : 52

1982 : 47

1999 : 60

2006: 65

 

 Étymologie : De « Rot »= rouge (couleur du fer)

 

 

Approches historiques :

 

Les cartulaires des templiers de Montsaunès nous apprennent que des fermes et des vignes leur appartenaient sur le territoire d’Arrout. Ceci peut, aussi, expliquer le fait qu’Arrout se trouvait sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle venant de Fanjeaux en direction du Portet d’Aspet.

 

Carte de Cassini (18° siècle)

 

Appartenant à la châtellenie de Castillon (généralité d’Auch), Arrout, en 1753 était siège de justice royale. Un château se trouvait à Alas (auprès d’une chapelle sous le vocable de Sainte Catherine)

 

 Au début du XXéme siècle, un instituteur et un curé étaient présents dans la commune ; son vin était réputé

Une activité reconnue : ses carrières d’ardoise d’excellente qualité.

 

 La commune se trouve dans le périmètre du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises

 

Pour ce qui est du religieux, Arrout dépend du doyenné du Couserans et du secteur paroissial de Castillon comprenant:

ALAS-BALAGUÈRES, ANTRAS, ARGEIN, ARRIEN-en-Bethmale, ARROUT, AUCAZEIN, AUDRESSEIN, AUGIREIN, AUGISTROU-ORGIBET, AYET, BALACET, BALAGUÉ-AGERT, BETHMALE, BONAC-IRAZEIN, CASTILLON-en-COUSERANS, CESCAU, ENGOMER, GALEY, ILLARTEIN, LES-BORDES-sur-LEZ-OURJOUT, SAINT-JEAN-du-CASTILLONNAIS, SAINT-LARY, SALSEIN, SENTEIN, SOR, UCHENTEIN, VILLENEUVE et PORTET-D'ASPET (Haute-Garonne).

 

 

 

 Municipales 2008:  79   Inscrits

 

 

Patrimoine :

 

Ruines du château Ste Catherine à Alas ; « Chapelle Sainte Catherine ruinée au dessus du village »

Église St Pierre : Portail  (dit « Portail des templiers ») du 12éme provenant de l’ancienne chapelle romane (à l’intérieur de l’église)

               

  (Porte dite des Templiers, à l'intérieur de l'actuelle église) 

 

 

Église construite sur une ancienne chapelle érigée vers 1256 et rasée en 1846 (reste le "portail" dit des Templiers du 13ème, avec deux têtes de chouettes, 6 têtes de chevaliers, symboles des Templiers, etc...). La communauté dépendait alors d'Audressein.

 

Église de Bajou

Anciennes carrières d'extraction d'ardoise: exploitation au 19ème et début du XXème (arrêtées après la seconde guerre mondiale)

 

 

 

Célébrités :

Ivan Savarino: meilleur apprenti de France (médaille d’or en février 2004) ; né le 11 novembre 1984 à Moulis ; compagnon ; couvreur-zingueur

Abbé Laffont: dernier prêtre d'Arrout qui y resta durant 70 ans (de sa sortie du séminaire à sa mort)...

 

 

 

Pour en savoir plus…

 

« Les églises du Couserans au XVIIIéme siècle d’après les ordonnances de Monseigneur de Verceil », J. Boulhaut, BSA 1972

Réparations de l’église en 1781 : ADA, G 13

Plans divers et dossiers aux ADA : 2 O 129 à 131 (école de 1891, église, eau, …)

http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Armorial : Écartelé aux 1 et 4 d’azur à un besant d’or, aux 2 et 3 d’azur à l’aigle éployée de sable

(Réalisation: Y.A. Cros du Cercle Généalogique de Languedoc)

 

 

(Étude J.J. Pétris; participation d'Y.A. Cros)