Garanou

 

 

 

 

Garanou

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Foix, Canton de Les Cabannes

 

Altitude : 575 / 1409 m

Longitude : 1° 45’ 05’’ E

Latitude : 42° 45’ 59’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Pour en savoir plus...

Surface : 301 ha

 

Démographie :

1806 : 210

1851 : 259

1856 : 216

1901 : 200

1921 : 256

1946 : 249

1968 : 262

1982 : 244

1999 : 188

2006: 165

 

 Étymologie : Garos (nom gaulois d’homme) selon Dauzat

"Garano" en forme romane (Esquerrier)

 

CabannesCorniche01 022.jpg (130728 octets)

 Vue générale du village

 

 

Approches historiques :

 

La première mention de Garanou semble dater de 1074 lors de la donation de la « Villam Garanum » avec son église à l’abbaye de Cluny par le comte de Foix Roger II.

L’historien (de référence), J. Duvernoy, mentionne dans les registres de Bernard de Caux (1247) un habitant de Garanou, Bertrand du Pech, accusé pour hérésie

Lors de la délimitation du Comté de Foix, Garanou fait partie des fiefs appartenant au comte (conflit entre le roi de France et le comte de Foix)

En 1390, lors du dénombrement demandé par Gaston Phoebus,  « Garano » comprend 16 feux (soit, selon la règle de Voltaire, 72 habitants).

En 1398, Hugues de Lordat est dit seigneur de Garanou. A cette période, Garanou forme une paroisse avec Vernaux

Ressortissait de la châtellenie de Lordat en 1450

 

Achat de la seigneurie de Garanou par Jean Castet (1551), puis par Bernard Aymeric (1595), puis par Jacques de Fornier 

Le cadastre napoléonien de 1827 mentionne un moulin et son canal en rive droite de l’Ariège

En 1896, Garanou comprend 52 maisons, 53 ménages pour 200 habitants (6 maisons sont déclarées vacantes)

Carrières d’ardoises au XIXéme

Au début du XXéme siècle, un instituteur et un curé y exercent 

 

Pour ce qui est du religieux, Garanou dépend du doyenné de Haute Ariège et du secteur paroissial de Luzenac comprenant: Luzenac, Axiat, Appy, Caussou, Bestiac, Caychax, Senconac, Garanou, Vernaux, Lordat, Unac.

 

 

 Municipales 2008:  149   Inscrits

 

 

 

 

 

Patrimoine :

 

CabannesCorniche01 004.jpg (131101 octets)

Le pont sur l'Ariège

 

Église sous le vocable de st André (en partie roman). Un incendie détruit l’église en 1972

Château du 17éme (façade rectangulaire flanquée de tourelles) : habité en 1780

 

 

Pour en savoir plus...

 

« Monographies villageoises en Sabarthès », F. Guillot, Lacour 1999

Visite de l’église, 27 mai 1696 : ADA, G 59

Visite de l’église, novembre 1707 : ADA, G 59

Achat de la seigneurie de Garanou par Jean Castet (1551), puis par Bernard Aymeric (1595), puis par Jacques de Fornier : ADA, 19 J 84

Plans divers et dossiers aux ADA : 2 O 671 à 675 (école, réparations à l’église, eau…)

 http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Cadastre de Garanou, 1780-1781 : ADA 133 EDT CC1

Plan napoléonien : 1827

 

 

Registre d’état civil le plus ancien : 1790

 

(Étude : J.J. Pétris

Photos: J. Guérola)