Le Fossat

 

 

Le Fossat

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Pamiers, Canton de Le Fossat

 

Altitude : 231 / 353 m

Longitude : 1° 24’ 29’’ E

Latitude : 43° 10’ 27’’ N

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Pour en savoir plus...

- Célébrité

 

Superficie : 1441 ha

 

Démographie :

1806 : 802

1851 : 1102

1856 : 1072

1901 : 796

1921 : 745

1946 : 613

1968 : 656

1982 : 650

1999 : 782

 

 Nom latin de la paroisse : « Fossatum »

Étymologie: selon A. Nouvel = le fossé

 

Approches historiques :

 

Occupation romaine

Existait une église au lieu dit Valginou : « sainte Marie de Vallisgenum » : Le comte Roger de Carcassonne la donna au monastère de Lézat en 1001. N’existe plus en 1725

Seigneurie dans les limites du comté de Foix, sur la frontière du Languedoc, l’histoire du Fossat, bastide du 14éme siècle, est liée à celle de l’abbaye de Lézat qui lui appartenait

1274: octroi d'une charte

1568, assiégé par les Huguenots

Le 7 mai 1625, le Fossat est attaqué par 500 huguenots de Mazères qui furent repoussés (Le Fossat appartenait, alors, à la châtellenie du Carla)

 

Le 15 octobre 1801 (23 vendémiaire an X)  est créé le canton du Fossat La commune du Fossat appartenait, auparavant au canton du Carla le Peuple (Carla-Bayle).

Au début du XXème siècle, deux instituteurs y exercent pour le bourg et ses hameaux : Pouteau, Raymond les Bois ; Brau ; Michelet

Foires : Sous le 1er Empire: 7 février, la veille des Rameaux, 17 mai, 6 août, 26 octobre, 23 décembre

 

La voie Toulouse-Sabarat (ouverte le 1er août 1912) desservait pour la partie ariégeoise: Lézat, Massabrac, Le Fossat, Artigat, Pailhès et Sabarat

 

NB : La commune de Le Fossat faisait partie de l’arrondissement de Pamiers en 1801 ; puis passe à celui de Foix en 1926 ; enfin dans celui de Pamiers en 1942

 

Pour ce qui est du religieux, Le Fossat dépend du doyenné de Pamiers et du secteur paroissial de Lézat sur Lèze comprenant: Artigat, Bajou, Castèras, Lanoux, Loubens, Cazaux, Montégut-Plantaurel, Pailhès et Menay, Le Fossat, Carla-Bayle, Sainte-Suzanne, Sieuras, Villeneuve du Latou, Lézat, Saint-Ybars, Durfort et les villages de Castagnac, Massabrac, Canens, Latrape, Bax et Lapeyrère du diocèse de Toulouse (département de la Haute-Garonne) qui font partie du secteur de la Lèze

 

 

 Municipales 2008:   657  Inscrits

 

 

 

 

Patrimoine :

 

Église fortifiée du 14éme dédiée à sainte Catherine : détruite en 1568 (guerres de religion) ; façade fortifiée (Monument Historique, inscription par arrêté du 13 juillet 1926) ; portail gothique du 14éme (MH), chaire du 17éme. Son toit s’était écroulé en 1725 ; restauration au 19éme ; repeinte en 1975

 DSCF0064.JPG (127686 octets)                            

 

 

 

Vestiges de l’église saint-André (cimetière) : 13éme ; ruinée durant les guerres de religion, relevée au début du 18éme (avant 1725) : la façade a été refaite et surmontée d’un nouveau clocher-pignon (Monument Historique)

DSCF0077.JPG (129219 octets)

Vestiges de l’église saint-Médard  (chapelle du cimetière): mentionnée dans le cartulaire de Lézat en 1075 et en 1127

NB : Le cartulaire de Lézat mentionne l’église de La Réoule, ainsi que les terriers et la carte de Cassini. L’église de Valginou est mentionnée dans ce même cartulaire et dans les terriers (mais pas sur la carte de Cassini) ; La « Leyse du Bugat » est mentionnée dans les terriers

Halle

Moulins à Beauregard (Site Inscrit) et à Rozès (restauré)

DSCF0075.JPG (131282 octets)

Ruines du château de Castéras

Ruelles médiévales

DSCF0066.JPG (130068 octets)

La fontaine aux tortues

Monument aux Morts: Auteur : Henri Proszynski, 1927. Classé Monument Historique le 6 août 2007.

 

 

 

Pour en savoir plus…

 

« Coutumes du Fossat dans le Comté de Foix d’après une charte de 1274 » : Ann. du Midi, 1897

« Quelques églises fortifiées de l’Ariège », R. Roger, BSA T. 8

Eglise du Fossat : BSA 1902 P. 180

 « Etude sur la charte de coutumes du Fossat (1274) », Gouazè, BSA 1901

Assiégé par les Huguenots de Mazères en 1625, leur insuccès (« Mémorial historique », J.J. Delescaze P. 146)

S. Tlemsani : « Les maires et la politique depuis la seconde guerre mondiale. L’exemple d’un canton du Piémont pyrénéen. Le Fossat-Ariège », maîtrise Histoire, Toulouse-Le Mirail, 1992-1993

Chartres de 1274: BSA 1902

Charte de coutumes : 1274 (octroyées par la famille de Lordat, seigneur du lieu) (ADA, E 84)

Plans divers et dossiers: ADA 2 O 630 à 636 (écoles, église, eau…)

 

http://portaildescommunes.cg09.fr

www.lefossat.com

 

 

 

Célébrité :

 

Théophile Silvestre: Né à Le Fossat le 12 octobre 1823. Critique et historien de l'art après avoir été commissaire de la République de l'Ariège (1848). Devenu bonapartiste irréductible,il meurt en déjeunant avec Gambetta à l'Hôtel de la République Française (20 juin 1876)

 

 

Armorial (1696): D'azur à un croissant d'argent, chargé d'un besant d'or, et un chef de gueules chargé de 3 étoiles d'or  

  (Réalisation: Y.A. Cros du Cercle Généalogique de Languedoc)

 

Terrier : 1725 et 1733

Reconnaissance en 1599

 

Registre paroissial le plus ancien: 1714

 

(Étude : J.J. Pétris; participation d'Y.A. Cros)