Meras

 

Méras

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Pamiers, Canton du Mas d’Azil

 

Altitude : 264 / 395 m

Longitude : 1° 18’ 41’’ E

Latitude : 43° 1°’ 56’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Pour en savoir plus...

 

 

Surface : 369 ha

 

Démographie :

1806 : 139

1851 : 160

1856 : 180

1901 : 129

1921 : 106

1946 : 87

1968 : 71

1982 : 63

1999 : 61

2006: 75

 

 

Approches historiques :

 

Un château situé sur Méras figure dans le dénombrement du comté de Foix de 1263.

La seigneurie relevait de la châtellenie du Carla

Comme bien des localités voisines, en 1568, Méras connaîtra les affres des guerres de religion et sera dévastée par les protestants.

 

Carte de Cassini (18° siècle)

 

Avant la Révolution, Méras est le siège de justice seigneuriale: le tribunal est composé par l’abbé de Sers ; il y a deux consuls nommés par  8 conseillers politiques.

Le premier consul avait droit d’entrée aux Etats de la Province.

Lors de la création des départements, Méras est mis dans le canton de Daumazan, créé alors, puis, le 15 octobre 1801 (23 vendémiaire an X) dans celui du Mas d’Azil

 

Au début du XXéme siècle, un instituteur y exerce.

 

Pour ce qui est du religieux, Méras dépend du doyenné de Foix et du secteur paroissial du Mas d'Azil comprenant: Le Mas d'Azil, Gabre, Aigues Juntes,- Sabarat, Les Bordes, Campagne,- Daumazan, Montfa, Montbrun, Castex,- La Bastide de Besplas, Fornex, Thouars, Loubaut, Meras,- Allières, Durban, Montseron

 

 

 

 Municipales 2008:  75   Inscrits

 

 

 

NB: Cl. Päilhès dans "Le Comté de Foix, un pays et des hommes", à la page 110, signale que les seigneurs de Thouars et de Fornex conclurent avec le comte de Foix en 1247 le paréage de la Bastide du Pech de Malesherbes, près de Méras

 

 

 

 

Patrimoine :

 

Église primitive dédiée à saint Sernin (disparue) : ruinée en 1633

Église dédiée à saint Martin : commencée en 1633 ; agrandie en 1863 ; clocher refait en 1927.

NB : Le cartulaire de Lézat mentionne « l’église de La Fagette » (de même que les terriers)

 

 

Pour en savoir plus...

Famille seigneuriale citée en 1270 dans Archives de la Tour Ronde: V,10

Dossiers divers aux ADA : 2 O 948 et 949 (école, église, …)

 

http://www.arize.fr/-Meras-.html

http://portaildescommunes.cg09.fr

 

 

 

Armorial (1697) : D’azur, à une barre d’or, accompagnée de deux merlettes de même, une en chef et une en pointe

  (Réalisation: Y.A. Cros du Cercle Généalogique de Languedoc)

 

 

Terrier : 1667

 

Registre paroissial le plus ancien : 1693

 

 

(Étude J.J. Pétris; participation d'Y.A. Cros)