Mijanes

 

 

Mijanès

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Foix, Canton de Quérigut

 

Altitude : 1037 / 2541 m

Longitude : 2° 03’ 23’’ E

Latitude : 42° 43’ 50’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Célébrité

- Pour en savoir plus...

 

Surface : 3995 ha

 

Démographie :

1806 : 520

1851 : 595

1856 : 529

1901 : 410

1921 : 268

1946 : 215

1962 : 125

1968 : 91

1975 : 71

1982 : 75

1999 : 77

2006: 85

 

Étymologie : Une rivière passe au milieu du village, le « Mija » d’où son nom

 

 100_FUJI-DSCF0036_DSCF0036.JPG (136018 octets)

 

 

Approches historiques :

 

Site de l’âge de bronze

Importante nécropole tumulaire découverte en 1986 aux Bordes de Mijanès

 

Le Donezan auquel appartient Mijanès dépendait de la Couronne d’Aragon.

En 1208, le roi Pierre II d’Aragon céda la région au comte de Foix, en échange de sa neutralité dans les problèmes de succession du comte d’Urgel. De cette époque jusqu’à la Révolution, ce pays a conservé son autonomie. Cette souveraineté passa ensuite aux rois de Navarre, par le mariage de Gaston IV, comte de Foix, avec Eléonore, héritière du royaume de Navarre, et elle fut réunie, enfin, à la couronne de France par le roi Henri IV, avec les autres terres des maisons de Foix et d’Albret.

Des privilèges sont accordés, confirmés par les rois de Navarre et par les rois de France depuis la réunion à la Couronne

C’est à Son (Usson) qu’est le siège de l’administration du Donezan.

 

Le dénombrement de 1390 montre que Mijanès (appelé alors « Miejanes ») est une localité d’importance pour l’époque : 31 feux

En 1445, nous trouvons l’appellation de « Miyanes »

 Lors de la réunion du Quérigut à la Couronne Royale par Henri IV, Mijanès devient le centre d’un des consulats de l’ancien Donezan.

Quant au spirituel, comme tout le Donezan, Mijanès dépend du diocèse d’Alet (et non pas de celui de Pamiers)

A noter qu’avant la Révolution, les forêts étaient royales et que des bornes fleurdelisées marquaient les limites des coupes

En février 1825 : 90 maisons brûlent ; 350 habitants sur 475 sont sans abris

Révolution de 1848 : pillage de Mijanès par les paysans durant deux jours : les autorités locales sont déchues ; On abat des centaines d’arbres… La guerre des Demoiselles est rallumée.

 

En 1896, Mijanès comprend 116 maisons pour 117 ménages et 466 habitants

Au début du XXème siècle, deux instituteurs et un curé y exercent alors que des carrières de talc et de fer y sont exploitées.

Parmi les événements récents, il est signalé le crash d’un avion le 4 décembre 1944

 

Anecdote: Selon Claudine Pailhès "L’existence des vignes de Mijanès est attestée dans l’acte du mariage en 1236 de Bernard d’Alion et Esclarmonde de Foix »

 

Municipales 2008:   65 inscrits

 

 

 

Patrimoine :

 

Station de ski Mijanès-Donezan: (1470m-2000m), 45 Km de pistes (dont 36 km de ski de fond) : 5 téléskis, 10 pistes (ski alpin). Créée en 1961 (M. Castilla, conseiller général)

Église dédiée à st Jean Baptiste : 17éme de style Renaissance (façade ravalée en 1965)

Pic de Balbone (2546 m) ; Roc Blanc (2546 m)

Vallée de la Bruyante

Barrage hydroélectrique de Noublas

Ruines de la forge à la catalane, construite en 1714 par le marquis de Bonnac, Jean Louis d’Usson ; fonctionne jusqu’en 1840 (à partir des mines de fer de Boutadiol en Donnezan et par le minerai du Rancié…)

Gouffre du Mounégou (découvert en 1968 ; profondeur : - 324m) 

 

 

 

Célébrité :

 

- L’abbé J.M. Durand : nommé à Montségur, y fait des fouilles (il a donné ses trouvailles à un musée de Paris) ; puis à Mijanès (au château de Son). Son nom restera attaché au site de Vals

 

- Jean-Pierre Bel: Né à Lavaur (Tarn) le 30 décembre 1951: maire de Mijanès en 1983 alors que son beau-père, Robert Naudi, est alors conseiller général de Quérigut. Conseiller régional (1992-1998) et conseiller de Lionel Jospin ; Sénateur de l’Ariège (élu le 1er octobre 1998, réélu le 21 septembre 2008) ; Maire de Lavelanet (2001-2007) ; Président du groupe socialiste au Sénat (élection, le 28 septembre 2004, puis en 2008) ; élu président du Sénat le 1er octobre 2011.

 

 

Pour en savoir plus…

 

"Il était une fois Mijanès: chronique de la vie de ce village du Donezan, autrefois...", André Pagés (2006, Les auteurs d'Occitanie)

« Le Pays du Donnezan » : P. Courrent, in Bull. soc. Et. Sc. Aude (1937)

BSA 1889 : « Mémoire contenant les doléances, remontrances et réclamations du pays souverain de Donezan à l’occasion des Etats généraux de 1789 »

« Extrait des registres des délibérations du pays souverain de Donezan », BSA 1890

«Spéléoguide Ariège Pyrénées », T. 1 de Flo Guillot et Phil Bence, 2004

 

Litige entre la commune de Savignac et Joseph Patrice Ollivier qui veut transférer sa forge de Mijanès à Savignac (1817-1818) : ADA, 8 EDT, D1

Copies de privilèges de la terre de Daunezan, 1534-1625 : ADA, 233 EDT, AA1

Rapport d’expertise concernant la visite des terres défrichées dans les forêts de Donnezan (Froidour), 1669 : ADGH : 1 A 12 (f° 399)

Limites de seigneuries frontalières : limites du Donnezan en 1304

Plans divers et dossiers aux ADA : 2 O 986 à 989 (école, église…)

 

 

 

Sites Internet:

www.membres.lycos.fr/mijanes

http://perso.wanadoo.fr/mijanes09

http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Paroisse de St Félix : Le Mas, Le Pla, Le Puch, Artigues, Carcanières : 1er registre, 1636

 

Registre de catholicité le plus ancien : 1674

 

(Étude : J.J. Pétris

Photo: J. Guérola)