Montégut en Couserans

 

 

Montégut en Couserans

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Saint-Girons, Canton de Saint-Girons

 

Altitude : 403 / 880 m

Longitude : 1° 05’ 40’’ E

Latitude : 42° 58’ 52’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Pour en savoir plus...

 

 

Surface : 618 ha

 

Démographie :

1806 : 177

1851 : 276

1856 : 240

1901 : 172

1921 : 140

1946 : 110

1968 : 84

1982 : 51

1999 : 67

 

Anciennement Montégut de Moulis: devient Montégut en Couserans par décret du 10 mai 1962

Nom des habitants : Montégutois et Montégutoises

 

 

Approches historiques :

 

Occupation romaine

Le château féodal est cité en 1110.

Dans la mouvance des comtes de Comminges, les seigneurs de Montégut apparaissent dans l’épopée de la commanderie de Montsaunès.

 

En 1216, le châtelain de Montégut brûle et démolit la ville épiscopale de St Lizier

« Les seigneurs de Montégut sont connus pour leur appui aux comtes de Comminges dans leur rivalité avec les évêques de Couserans autour de Saint-Lizier »… « ils sont présents à tous les actes importants » (Cl. Pailhès dans « Archives ariégeoises », n°1 (2009) « Les cadres institutionnels du Couserans médiéval »)

 

 

Au 13éme siècle, durant la croisade des Albigeois, les seigneurs de Montégut durent sur ordre de Simon de Montfort abaisser les tours et le donjon de leur château.

La terre de « Montagut » appartiendra au moins depuis l’hommage fait le 1er juillet 1389 jusqu’à la Révolution à la famille de Méritens. Cependant, une co seigneurie exista avec la famille de Roquemaurel (branche de Montégut).

La seigneurie faisait partie de la châtellenie de Salies du Salat.

 

Carte de Cassini (18° siècle)

 

Au début du XXème siècle, un instituteur et un curé y exercent pour Montégut et ses hameaux de Théolariat, Ussou, Catalas, Titet, Palay. 43 maisons y étaient habitées.

 

Des carrières de marbre noir y furent exploitées (fermées en 1978) ; de même un gisement de minerai de fer à Théolariat (non exploité) y est signalé 

 

 La commune se trouve dans le périmètre du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises  

 

Pour ce qui est du religieux, Montegut en Couserans dépend du doyenné du Couserans et du secteur paroissial de Moulis comprenant: Moulis, Aubert, Luzenac en Couserans, Montégut en Couserans

 

Municipales 2008:  66  inscrits

 

 

 

Patrimoine :

 

Château (MH) : Mentionné dès 1110 ; enceinte extérieure, donjon du 13éme et logis 17éme, décor intérieur (plafonds et frise) : privé (vestiges archéologiques à l’intérieur du château)

 

Portail de l’église du cimetière (14, 15éme), au lieu dit Courmaniers. M.H. : 27/04/1965

 

Église dédiée à Saint-Jean Baptiste

Table d'interprétation au Col de Bélein

 

 

 

Pour en savoir plus…

 

 « De quelques retables en Couserans », S. Henry, BSA 1996

Sur la famille de Montégut : BSA 1912

Plans et dossiers divers aux ADA : 2 O 1025 à 1027 (école, église, eau, …)

 http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Terrier, 1682

 

 

(Étude: J.J. Pétris)