Orgeix

 

 

Orgeix

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Foix, Canton d’Ax les Thermes

 

Altitude : 800 / 2481 m

Longitude : 1° 51’ 60’’ E

Latitude : 42° 42’ 31’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Célébrités

- Pour en savoir plus...

 

 

Superficie : 1839 ha

 

Démographie :

1806 : 242

1851 : 262

1856 : 208

1901 : 146

1921 : 131

1946 : 77

1968 : 61

1982 : 53

1999 : 70

2006: 93

 

Étymologie : Suppositions :

                       a) du basque « Ur-geza » : eau saumâtre (marécages)

                       b) latine « aurum gerens » (qui porte de l’or)

Castillon d’Aspet : « Se compose du radical « ur » (feu) et de la terminaison « geix » qui veut dire « terre » ; d’où le nom « urgeix » indiquerait un feu souterrain » 

 

Nom des habitants : Orgeixois et Orgeixoises 

 

 

 

Approches historiques :

 

Première mention dans la charte de 994 par laquelle Arnaud, fils de Garsinde, donne la ville d’Ax et d’autres alleux (dont « Ordexio ») à l’abbaye de Lagrasse dans le cas où il n’aurait pas d’enfant.

En 1272, lors de la délimitation du comté de Foix, Orgeix figure sous le nom d’Orgeys.

1390 : « Urgeys » comporte 10 feux 

Ressortissait en 1450 de la châtellenie d’Ax

Lors du dénombrement, en 1446, réalisé par Michel de Bernis, Orgeix est un fief appartenant à la famille de Niort (dépendant du comte de Foix).

En 1559, Jeanne d’Albret, comtesse de Foix et reine de Navarre cède les droits seigneuriaux à Raymond Munier, marchand d’Ax et surintendant des Eaux et Forêts dans les consulats d’Ax, Mérens, Prades et Montaillou

 

Au début du 17éme siècle, Orgeix est la possession de plusieurs coseigneurs (Olivier Serda, Olivier Munier, Jean de Perpère Munier) avec leurs forêts (qui serviront à l’alimentation des forges à la catalane).

Jusqu’à la moitié du 17éme siècle, Orgeix et Orlu ne formaient qu’une seule paroisse. Un legs important (en 1633)  permet la construction d’une chapelle et Orgeix devient paroisse indépendante à partir de 1803.

En 1642, Olivier Serda donne la seigneurie d’Orgeix au neveu de son beau-frère, Arnaud Thonel : c’est ainsi qu’Orgeix devient le fief de cette famille qui détiendra aussi, à la veille de la Révolution, Vaychis, la moitié de la terre d’Orlu, la moitié de la terre de Tignac…

1772: première mention de la forge travaillant 7 mois par an

Joseph Alexandre de Thonel assiste, en 1789, à l’assemblée générale de la noblesse, tenue à Pamiers.

Le 30 août 1817, le roi Louis XVIII nomme Jean François Joseph de Thonel marquis d’Orgeix

1896 : Orgeix comporte 43 maisons pour 43 ménages et 152 habitants

Au début du XXème siècle, un instituteur et un curé y exercent

 

Mai 1938 : passage de 9 avions bombardiers au dessus d’Ax, Orgeix : origine inconnue ; auraient lâché des bombes non loin de l’usine hydroélectrique d’Orlu

1940-1941 : construction du barrage qui a formé le lac artificiel devant le château de la famille Orgeix

 

Pour ce qui est du religieux, Orgeix dépend du doyenné de Haute Ariège et du secteur paroissial d'Ax les Thermes comprenant: Ax les Thermes, Ascou, L'Hospitalet, Ignaux, Mérens les Vals, Orgeix, Orlu, Prades-Montaillou, Sorgeat

 

 

 Municipales 2008:    85 Inscrits

 

 

 

Patrimoine :

 

- Église dédiée à la Visitation de la Sainte Vierge construite en 1627 (annexe de celle d’Orlu)

- Sur la rive gauche : L’ancien château avec  les ruines d’une forge à la catalane du marquis d’Orgeix

- Centrale électrique et Lac artificiel aménagé par EDF dans l’entre deux guerres

 

ChateauOrgex.JPG (21187 octets)    

Carte postale ancienne du château d'Orgex (cliquez pour l'agrandir)

 

« Centrale électrique mise en service en 1946, elle est alimentée par la retenue de Goulours sous une chute de 240 m

.. Barrage de Goulours : situé sur le cours d’eau de la Lauze, il a été mis en service en 1946. Il mesure 23,5 m d haut et sa capacité de stockage est estimée à 360 000 m3

.. Centrale électrique du Teich : mise en service en 1941, cette centrale d’une puissance de 6 MW est alimentée par la retenue de Campauleil sous une hauteur de 85 m.

.. Barrage de Campauleil : situé à l’aval d’Orgeix, il mesure 15,8 m de haut » (Gazette ariégeoise du 8 juillet 2005)

- Rivière de l’ Oriège

 

Célébrités :

- Jean d’Orgeix : né au château d’Orgeix le 15 avril 1921, Artiste, sportif, aventurier. Médaille de bronze à Londres en 1948 en équitation (sous le nom de Chevalier d’Orgeix) ; Cent huit victoires internationales ; champion olympique dans cette discipline, à la tête de l’équipe de France, en 1976 ; Pseudonyme comme artiste dramatique : Jean Paqui. Tourne dans plusieurs films (« L’Assommoir » ...). A écrit en 1969 « L’Afrique de mes fauves »; décédé le 4  juillet 2006

- Jean François Thonel d’Orgeix : né le 3 mars 1783. Reçoit chez lui le duc d’Angoulême à son retour d’Espagne (20 juillet 1815) ; Louis XVIII le fait marquis en 1817. Conseiller général du canton d’Ax à plusieurs reprises

 

 

 

Pour en savoir plus…

 

Droits seigneuriaux d’Orgeix : ADA 1 J 294

« Enquête archéologique et occupation du sol dans le canton d’Ax les Thermes à l’époque médiévale », Maîtrise, Toulouse-le Mirail, 1990, Maury

"Un village d'Ariège en 1942. (Orgeix)", Gratelot-Lemercier J. (1943): poèmes dialogués

Testament (1562) de Raymond Munyer, marchand d’Ax qui est acquéreur de la seigneurie d’Orgeix en 1559 : ADA 19 J 86

Jérôme Bonhôte : « Forges et Forêts dans les Pyrénées ariégeoises », 1998 

Acte de fondation de l’église, 22 septembre 1627 : ADA, G 233, n° 55-56

Au sujet de l’agrandissement de l’église, 12 mars 1666 : ADA, G 233 n° 57

Journaux relatant les bombardements d’Orgeix (11 pages) : ADA, 19 J 115

Chartier de Thonel d’Orgeix : ADA, 19 J

Plans divers et dossiers aux ADA : 2 O 1118 à 1123 (école, eau, église…)

 

 

Sites Internet:

 

http://portaildescommunes.cg09.fr

Photos sur:  http://www.photosariege.com/album-1048515.html

 

 

 

Armes de la famille de Thonel d’Orgeix : d’azur à 3 épis de blé d’or, disposés en pal, accostés de 2 tours d’argent, sommées de 3 tourelles de même ; le tout crénelé, maçonné et ajouré de sable. Couronne de marquis.

 

Terrier, 1768

 

 

Registre d’état civil le plus ancien : 1793

Registres paroissiaux : voir aussi à Orlu : ADA, 15 EDT

 

 

(Étude : J.J. Pétris)