Pech

 

Pech

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Foix, Canton de Les Cabannes

 

Altitude : 533 / 1729 m

Longitude : 1° 41’ 11’’ E

Latitude : 42° 46’ 58’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Pour en savoir plus...

 

 

Surface : 481 ha

 

Démographie :

1806 : 212

1851 : 227

1856 : 172

1901 : 104

1921 : 90

1946 : 86

1968 : 48

1982 : 21

1999 : 34

2006: 28

 

 Étymologie : de Podium (mont)

"Lo Puch" en forme romane (Esquerrier)

 

 

Approches historiques :

 

Très peu de textes anciens mentionnent Pech.

Cependant, une mine de fer est signalée en 1293.

Jean Duvernoy, dans le registre de Bernard de Caux (1246-1247), affirme que Pech avait un châtelain distinct de celui de Lordat

Lors du dénombrement du Comté de Foix, en 1390, « Pueg » y est mentionné et comporte 8 feux (ce qui ferait selon la règle de Voltaire 36 habitants).

Tout naturellement, le village ressortissait de la châtellenie de Château-Verdun en 1450 et appartient à la paroisse St Martin des Cabannes

En 1896, Pech comprend 32 maisons, 32 ménages pour 120 habitants.

 

Des traces de minerai de fer et de plomb y ont été décelées.

 

Pour ce qui est du religieux, Pech dépend du doyenné de Haute Ariège et du secteur paroissial de Les Cabannes comprenant: : Les Cabannes, Pech, Aulos, Château-Verdun, Albiès, Aston, Bouan, Sinsat, Larcat, Lassur, Vèbre, Urs, Verdun

 

 

 Municipales 2008:   49  Inscrits

 

 

 

 

Famille célèbre :

Les Bribes ayant comme armes : taillé, emmanché d’or et de sinople, à 1 lévrier passant d’argent et 1 chef de gueules brochant la partie chargée de 3 molettes d’or

Dans cette famille, se trouve le colonel Bribes Vincent (1770-1801) qui fut remarqué par le général Bonaparte pendant les campagnes d’Égypte. Dans la correspondance du général Bonaparte, l’on trouve : « L’adjudant général Bribes est un officier de premier mérite : esprit juste, d’une grande bravoure ; talents, activité, coup d’œil, la nature lui a tout départi ».

De cette famille, originaire de Mazères, se trouvent un maître de forges aux Cabannes (17éme) et Jeanne Cécile qui épousa le général Justin Laffitte.

 

 

Patrimoine :

 

Quatre quartiers distincts : de la Place ; Serene ; Labeyre. Monteil

Église  (commune à Pech et aux Cabannes)

 

 

Pour en savoir plus…

 

« Monographies villageoises en Sabarthès », F. Guillot, Lacour 1999

Dossiers aux ADA (eau, mairie…) : 2 O 1207 et 1208

Eglise commune à Pech et aux Cabannes : ADA 2 O 390

 

 http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Plan napoléonien : 1824

 

 

(Étude : J.J. Pétris)