Riverenert

 

 

Riverenert

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Saint-Girons, Canton de Saint-Girons

 

 

Altitude : 462 / 1415 m

Longitude : 1° 13’ 43’’ E

Latitude : 42° 57’ 25’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Pour en savoir plus...

 

 

 

Surface : 2881 ha

 

Démographie :

1806 : 1463

1851 : 1888

1856 : 1466

1901 : 1508

1921 : 933

1946 : 596

1968 : 298

1982 : 174

1999 : 134

 

Étymologie : De la vallée du Nert dans laquelle se trouve la commune

 

 

Approches historiques :

 

Site préhistorique (fouilles en cours)

Dépendait de la vicomté du Couserans jusqu’en 1459. Comme toutes les seigneuries de la vicomté du Couserans, celle de Rivérenert sera vendue aux enchères en 1491 et sera achetée par un membre de la famille de Comminges.

 

Carte de Cassini (18° siècle)

 

Lors du décret portant sur le Code forestier de 1829, Rivérenert sera un lieu où les « Demoiselles » se manifesteront.

 

La commune comportait plusieurs carrières : Minerai de fer, de manganèse (Las Cabesses), du plomb argentifère, des carrières de marbre…

« La mine de manganèse de Las Cabesses tint le haut du pavé au début du XXème siècle avec 113 000 T extraites en 9 années » (Cl. Dubois, Société des Etudes du Comminges, 2000)

Au début du XXème siècle, 5 instituteurs et 2 curés y exerçaient pour Rivérenert et ses hameaux de Lauch et Las Cabesses. 315 maisons y étaient habitées.

Hameaux : Lauch, Las Cabesses

 

 La commune se trouve dans le périmètre du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises

 

Pour ce qui est du religieux, Rivérenert dépend du doyenné du Couserans et du secteur paroissial de Eycheil comprenant: Alos, Encourtiech, Erp, Eycheil, Lacourt, Le Lauch, Rivérenert

 

Municipales 2008:  198  inscrits

 

 

 

Patrimoine :

Ruines d’un château du 12éme près du village ; « Château ruiné » (1929)

Église dédiée à l’Assomption

Sources ferrugineuses à Las Forgues

Galeries du Ker de Riverenert

Au dessus du hameau de Sainte Croix, à 819 m d'altitude: table d'orientation et d'interprétation (explication de l'environnement)

Partie de la table d'interprétation...

                                                                                   Partie du panorama...

 

 

 

 

Pour en savoir plus...

 

« Croix d’argent pour l’église de Riverenert », ab. J. Lestrade, Revue d’histoire de Toulouse, 1927

Plans et dossiers divers aux ADA : 2 O 1310 à 1315 (écoles, construction du clocher au hameau de Lauch de 1889, réparations à l’église paroissiale de 1897, abreuvoirs, fontaines…)

 http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Terrier : 1717

 

Registre d’état civil le plus ancien : An IV

 

 

 

(Étude: J.J. Pétris)