Taurignan Castet

 

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Saint-Girons, Canton de Saint-Lizier

 

Altitude: 354 / 584 m

Longitude: 01° 05' 30'' E

Latitude: 43° 02' 27'' N

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

 

 

Surface : 678 ha

 

Démographie :

1806 : 316

1851 : 461

1856 : 380

1901 : 352

1921 : 297

1946 : 214

1968 : 191

1982 : 150

1999 : 151

 

Ajout de « Castet » pour la différencier de Taurignan Vieux

 

Approches historiques :

 

Taurignan-Castet appartenait au Comminge et dépendait de la châtellenie d’Aurignac. Un château qui serait daté du 12ème siècle y fut construit.

1443 : Traité fait à Toulouse entre le roi Charles VII et Mathieu de Foix, comte de Comminges, touchant le comté et la comtesse de Comminges. (Le comte de Comminges aura les terres, châtellenies… de Castillon (« Chastillon »), la terre de Taurignan et de Saint « Lezer »…)

Il semble que les guerres de religion  aient sévi à Taurignan. En 1572, il est mentionné une dévastation du bourg par les Protestants. Cl. Pailhès dans son livre « Le protestantisme en terres d’Ariège » mentionne qu’en 1586, les consuls de Taurignan condamnaient un traître du lieu qui guidait les pillards huguenots à « estre démembré vif et la teste dernière ».

 

1688, le seigneur de Taurignan, Octavien de Roquemaurel, épouse Isabeau de Vendomois

 Le château a été détruit durant la Révolution.

 

Au début du XXème siècle, un instituteur exerce à Taurignan Vieux, et un autre à la Morère ; alors qu’un curé y est présent pour Taurignant-Castet et ses hameaux : Perrot, la Morère, Séris, Sibada, Capblanc, Priou, Mataly, Boucharde, Laure. A cette époque y est signalé un four à chaux et 109 maisons y étaient habitées

 

 La commune se trouve dans le périmètre du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises

 

Pour ce qui est du religieux, Taurignan-Castet dépend du doyenné du Couserans et du secteur paroissial de Prat

 

Municipales 2008:  145  inscrits

 

 

 

 

Patrimoine :

 

Vestiges du château féodal érigé vers le 12éme et de l’église castrale qui en dépendait (transformée en grange). Dans cette chapelle se trouvaient des peintures murales datées du milieu du Moyen Age, d’autres du 18ème

Barrage sur le Salat

Église dédiée à Saint Jacques (Tabernacle en forme d’urne daté de vers 1780 ; Confessionnal sculpté du 18éme)

 

 

Pour en savoir plus...

 

« Monographie du château de Taurignan-Castet », Monroux E.J.M.

 

http://www.bas-couserans.fr/spip.php?article45

http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Cadastre terrier : 17éme

 

 

 

Registre paroissial le plus ancien : 1667

 

(Étude : J.J. Pétris)