Vaychis

 

 

Vaychis

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Foix, Canton d’Ax les Thermes

 

 

Altitude : 746 / 1505 m

Longitude : 1° 48’ 18’’ E

Latitude : 42° 44’ 30’’ N

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Célébrité

- Pour en savoir plus...

 

 

 

 

Superficie : 449 ha

 

Démographie :

1806 : 273

1851 : 287

1856 : 234

1901 : 205

1921 : 165

1946 : 111

1968 : 69

1982 : 37

1999 : 33

 

Étymologie : du celtique « Bayssa » qui signifie « pâturage »

« Vexis » ; Vayssis » ; « Vaixix » ; « Baixis » ; « Vaichis » (1801 dans le Bulletin des Lois)

Nom des habitants : Vaychissiens et Vaychissiennes

 

 

Approches historiques :

 

La première mention de Vaychis figure dans la donation du comte de Carcassonne, Arnaud, en 994, de la ville d’Ax et de l’alleu de Vaychis (« alode de Vexis ») à l’abbaye de Lagrasse au cas où il n’aurait pas d’enfant.

 

Du 12éme au commencement du 16éme, Vaychis dépend de la commanderie de Gabre ; puis jusqu’à la Révolution, des commanderies réunies de Gabre et Capoulet. (1 feux à l’hôpital de Capoulet en 1385, au même titre que le comte de Foix)

« Vayssis » est mentionné dans le dénombrement du comté de Foix, réalisé en 1272

Vaychis est mentionné dans les registres d’inquisition…

 

1390 : le dénombrement de « Vaixis » donne 19 feux vassaux de Guilhem Bernat de Luzenac, de Guilhem Belenguier et un de l’hôpital de Capoulet

1401 : Guilhem-Bernat de Luzenac est dit seigneur de « Baixis ». Cependant, un hommage à Archambaud et à Isabelle, comte et comtesse de Foix de 1402 donne à Pons de Villemur (de Saint-Paul de Jarrat) la possession de Vaychis (ADA, E 422)

 

Dans la « descriptio del comtat de Foix » d’A. Esquerrier, en 1456 il est indiqué que « Vayxis » fait partie de la châtellenie d’Ax et que le seigneur des lieux est le seigneur de Saint Paul (Villemur).

En 1569, les droits seigneuriaux sont à noble Jean de Villemur « seigneur de Saint Paul et de Vaixis ».

Au 17éme siècle, une partie de ces droits passent, par des alliances, à la famille de Thonel d’Orgeix (en 1683, « Joseph de Thonel, coseigneur d’Orlu et de Baychis »)

Du point de vue religieux, Vaychis dépendait de la paroisse d’Ax, puis de Perles avant, en  1803, d’être érigé en paroisse autonome

 

Carte de Cassini (18° siècle)

 

1896 : Vaychis comporte 48 maisons pour 48 ménages et 212 habitants

Au début du XXème siècle, un instituteur et un curé y exercent pour Vaychis et le hameau de Gardeilhou, plus ancien dit-on que le village

 

Pour ce qui est du religieux, Vaychis dépend du doyenné de Haute Ariège et du secteur paroissial de Savignac comprenant: Savignac les Ormeaux, Perles, Le Castelet, Vaychis

 

 

Industries anciennes :

Exploitations minières d’argent au 17éme siècle et de terre « ocre » au début du XXéme. Du fer y a été exploité.

Importante source ferrugineuse sulfatée sortant des schistes aluno - ferrugineux des montagnes de Vaychis et de Perles, autrefois exploitées pour leur vitriol vert et alun.

Mine de plomb argentifère de Pranero autrefois exploitées. Gisement important d’ocre. Ardoisières

 

 

 

 Municipales 2008:  48  Inscrits

 

 

 

 

Patrimoine :

 

- Église romane Saint Michel (remaniée au 19éme siècle) : retable du 18éme.

VaychisEglise.JPG (127090 octets)

 

- Oratoire de Contenac (dédié à la vierge Marie) sur le mamelon sur le chemin d’Ignaux

- Col de Chioula (Site Inscrit)

 

 

 

Célébrité :

Henri Garaud, maire de Vaychis, ténor du barreau de Paris, connu pour le procès Villemin, se présente aux élections législatives en 1993 face à A. Bonrepaux.

 

 

Pour en savoir plus…

 

Visite de l’église du 14 mai 1649 : ADA,G 58

Ordonnance du 11 juillet 1670 : ADA, G 58

Ordonnance du 23 mai 1696 et du 20 décembre 1704 : ADA, G 59

Abandon de la seigneurie de Vaychis et Tignac à Jean de Pretianne par Villemur de Saint Paul (1606-1664)= 19 J 79

Mines (chartrier de Thonel d’Orgeix) : ADA, sous-série 19 J 40

Achat d’une partie de la seigneurie de Vaychis par Jean Bonnel, 1630 : ADA, 19 J 89

Ordonnance épiscopale au sujet de l’alternance du service religieux dans les églises de Vaychis et Tignac (24 juin 1665- 12 juillet 1667) : G 235 (111-112)

Divers : ADA, 19 J 110

Plans divers et dossiers aux ADA : 2 O 1821 à 1826 (école, eau, restauration du clocher de 1909…)

http://portaildescommunes.cg09.fr

 

Compoix, 1703-1704

 

Registre de catholicité le plus ancien : 1783 Voir aussi à Ax et Perles (dates antérieures)

 

(Étude : J.J. Pétris

Photo: J. Guérola)