Verdun

 

 

 

Verdun

 

 

Département de l'Ariège, Arrondissement de Foix, Canton de Les Cabannes

 

 

Altitude : 513 / 1461 m

Longitude : 1° 41’ 18’’ E

Latitude : 42° 47’ 40’’ N

 

(Carte: Conseil Général de l'Ariège)

 

- Démographie

- Approches historiques

- Patrimoine

- Pour en savoir plus...

 

 

 

Surface : 1171 ha

 

Démographie :

1806 : 587

1851 : 714

1856 : 635

1901 : 352

1921 : 286

1946 : 265

1968 : 210

1982 : 160

1999 : 183

 

Anciennement Verdun sur Ariège

"Verdu" ou "Berdu" en forme romane (Esquerrier)

 

Étymologie : Castillon d’Aspet : « signifie montagne, rappelle une cérémonie mémorable que les Celtes célébraient avant d’entreprendre leurs expéditions belliqueuses »

 

 

Approches historiques :

 

987 : le comte Roger de Carcassonne et sa femme Adalais, donnent Verdun (villa) à l’abbaye St Volusien de Foix selon les « Chroniques » de Esquerrier. Nous trouvons, aussi, Roger et sa femme donnèrent en 998 à l’église de St Volusien les bourgs de Saunhac, Perles, St Irac, Verdun, Praiols, Plausolles et Ferrières (Bibl. Nat, MS, coll. Doat, T1, P. 85)

 

1213 : mention du spoulga de Verdun (« Cauna  de Verduno») appartenant au comte de Foix

1224 : l’église de Verdun (en Ariège) avec sa dîme dépend de St Volusien

Lors de la délimitation du Comté de Foix (conflit avec le roi de France), en 1272, il est rappelé que Verdun (« Verduno ») fait partie du comté de Foix

Du 5 juillet 1318 au 9 octobre 1325, le tribunal d’Inquistion siégea 370 jours dont une fois à Verdun

Lors du dénombrement de 1385, Verdun comporte39 feux (dont 22 feux à l’abbé de Foix, avec mention d’une métairie de l’hôpital) ; A signaler un des 59 moulins du Pays de Foix (de Bernard Saquet, cosseigneur de Château-Verdun en 1383)

1445 : Rappel que Verdun a été donné à l’abbaye de Saint Volusien en 987 et en 1012 ; appartient à la châtellenie comtale de Château-Verdun

 

1673 : mention de l’église ND de Larniguel (mentionnée ruinée sur la carte de Cassini)

 

Carte de Cassini (18° siècle)

 

Mars 1790 : Verdun se sépare de Château-Verdun

 

Inondation (provoqué par un éboulement et un orage qui fit barrage au ruisseau dit des Moulines: l'eau s'y accumula entraînant la rupture dudit barrage qui s'était formé) de la nuit du 22 au 23 juin 1875 (qui a fait près de 100 morts et détruit entièrement le village sauf l’église (« 50 maisons sur les 70 détruites, 500 têtes de bétail avaient péri, 72 personnes restaient ensevelies sous les décombres »); Une compagnie du génie appelée de Montpellier vint déblayer les ruines du village. Le maréchal Mac Mahon (président de la république) y vint 2 juillet 1875 (déjà en 1613, une inondation avait détruit 25 maisons)

 

En 1896 ; Verdun comporte 114 maisons, 116 ménages pour 397 habitants.

Au début du XXème siècle, deux instituteurs et un curé y exercent.

Mines de fer et de marbre

 

Pour ce qui est du religieux, Verdun dépend du doyenné de Haute Ariège et du secteur paroissial de Les Cabannes comprenant: : Les Cabannes, Pech, Aulos, Château-Verdun, Albiès, Aston, Bouan, Sinsat, Larcat, Lassur, Vèbre, Urs, Verdun

 

 

 Municipales 2008:   206  Inscrits

 

 

 

 

Patrimoine :

 

Sources d’eau minérale

 

 

Église St Blaise de Verdun : Barry d’en Haut (mention en 1224), roman : 12éme (Eglise construite par les moines de Cluny) et 18éme (reconstruite en 1701, à la suite de l’inondation de 1613 ). M.H. : 24/02/1910 ; Peintures murales du 17 et 18èmes siècles (restaurées entre 1980 et 1989)

 

 

Première moitié du XXème siècle

 

 

 

Église Saint-Blaise

 

Cette église du XII° siècle reproduit le plan simple des églises carolingiennes. Elle a trois absides, ornées de petites arcatures et éclairées par une petite fenêtre centrale et trois nefs sans transept. Les deux absidioles s’ouvrent par une arcade sur la grande abside. La voûte de l’abside est plus basse que celle de la nef.

(Cl. Aliquot, conservateur des Antiquités et Objets d’art de l’Ariège) 

 

2 plaques commémoratives : inondation du 23 juin 1875 et visite du maréchal Mac Mahon du 2 juillet 1875 pour apporter son réconfort à la population se trouvent dans l'église.

 

 

Villages disparus: Sourdeign (mentionné en 1272) ; Arniguel (près de Senconnac) : mentionné en 1272. Église ruinée Ste Marie, Église d’Arniguel

  Chapelle de Sourdeign

Spoulga de Verdun : mentionné en 1213 (plan et description : « Monographies villageoises en Sabarthès », Florence Guillot, 1999)

Lavoir avec bordure en marbre rappelant les carrières de ce minéral

 

 

Pour en savoir plus…

 

« L’église de Verdun », de Lahondes, Sem. Du dioc. De Pamiers, 27 fév. 1886

« Monographies villageoises en Sabarthès », Florence Guillot, 1999

Ordonnance pour l’église, 1637 et  le 10 octobre 1671 : ADA, G 58

Ordonnance du 8 juin 1696 : ADA, G 59

« La montagne du Quié de Verdun, enjeu de plusieurs siècles de contestations et de procès (1435-1859) », Charles Garrigues : BSA 1977

Plans divers et dossiers aux ADA : 2 O 1837 à 1844 (école, lavoirs, restaurations de l’église, eau…)

 

 

 

http://verdu09patrimoine.blogspot.com (Par Robert-Félix Vicente des Archives départementales de l'Ariège):

notes; ND d'Arniquel; la spoulga de Verdun; Verdun, un terroir viticole; l'ancienne scierie; etc...

Photos de l'église Saint-Blaise sur http://www.photosariege.com/album-1091614.html

http://portaildescommunes.cg09.fr

 

 

 

Plan napoléonien : 1826

 

 

Registre paroissial le plus ancien : 1694

 

(Étude : J.J. Pétris et Cl. Aliquot

Photo: J. Guérola)